fbpx

Ton produit chéri vs la réalité

Quand tu lances ton produit, qu’il soit artisanal ou pas, tu pourrais en parler pendant des heures.

En long en large et en travers.

Tu as mis tout ton cœur dedans

Ton énergie

Tes idées

Ton envie

Ta niaque

C’est en quelque sorte ton bébé.

Tu en connais les moindres détails.

Tous les secrets de fabrication

Les anecdotes drôles, ou moins drôles que tu as rencontrées en le créant.

Et c’est parfait…

A un détail près

Tes clients, eux, aussi ingrat que cela puisse paraitre, ils s’en foutent !

J’exagère un peu, mais à peine, en fait.

Evidemment tes proches seront plus attentifs

Plus conciliants

Il y aura aussi une poignée de clients qui vont adorer t’écouter en parler avec passion

C’est l’équivalent des early adopter d’Apple (quoique la marque sorte, ils sont les premiers en boutique)

Mais c’est tout.

Et ce n’est pas un drame.

Il faut garder en tête qu’un client achète avant tout ce qui lui fait plaisir à lui.

Il porte son attention sur lui en premier

Sa transformation

Son bénéfice

Son avantage

Ce qu’il peut faire lui, grâce à ton produit

Mais ton produit, en soi, il s’en cogne.

Je sais c’est rude.

Mais c’est en partie de là que viennent les plus grands échecs commerciaux.

Et même une des causes de la plupart des produits qui vivotent, qui marchouillent…

Des produits géniaux, il y en a plein.

Malheureusement, tout leur marketing est tourné sur eux

Ce qu’ils sont, ce qu’ils ne sont pas, les « plus », les caractéristiques, le design, la fabrication

Au lieu de projeter leurs éventuels clients dans leur résultat, le futur qu’ils vivront grâce à ce produit.

Si tu veux plus de clients, qui achètent ton produit

Parle de tes clients, mets-toi deux secondes dans leur peau, et imagine ce qu’ils vivent comme expérience grâce à toi…

Tu y es, tu visualises ?

Qu’est ce que ça leur permet de faire ? Ce que ça facilite ? Le temps gagné ? Le confort ? Le sentiment de faire partie d’une tribu ? Des connaissances utiles ? Leur propre progression ? Evolution ?

Creuse toi les méninges pour comprendre ce que tu as comme conséquences sur EUX d’abord.

Bien sûr tu pourras leur expliquer à quel point ton produit est génial ensuite.

Mais une fois que tu auras LEUR attention.

Un exemple tout bête, il y a quelques années, je travaillais pour un fabricant de matériel de ski, et je ne comprenais absolument rien aux catalogues que je produisais.

« Chaussures de ski alpin à boucle micro, chaussant en mousse Power machin truc thermo formée »

Jusqu’au jour où j’ai glissé mon pied dedans et compris que je n’aurais plus jamais mal au pied en faisant du ski :p

De vraies pantoufles qui épousent la forme de mon pied, et un maintien puissant, réglable au millimètre pour ne jamais plus avoir le mollet prêt à exploser en fin de journée.

Côté fabricant un produit high tech / côté client le confort ultime…

A toi maintenant

Qu’est-ce que tu peux modifier dans tes outils de com pour séduire encore mieux tes clients, en leur parlant de ce qu’ils vont ressentir en utilisant ton produit ?

Photo : Jakob Owens sur Unsplash

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.