fbpx

Mille et une…. réussites !

Bon, ne rigole pas si je te dis que j’ai eu peur de la réussite !

Ben quoi ?

Pour commencer je ne suis pas la seule, et ensuite ça se soigne !

Mais on n’est pas là pour parler de ça aujourd’hui  !

En fait, j’ai beaucoup analysé ce que signifiait la réussite, pour comprendre et me débarrasser de ce caillou dans ma chaussure !

Evidemment, je n’allais pas restée plantée là à attendre que ça passe tout seul, j’ai donc creusé pour comprendre ce qu’il y avait derrière.

La réussite à toutes les sauces !

Et oui, la première chose que j’ai comprise, c’est que la réussite n’a pas la même définition pour tout le monde.

Petite histoire pour comprendre comment j’en suis venue à m’intéresser à la réussite, sous toutes ses formes !…

En faisant un exercice sur mes peurs et mes blocages, suggéré par Laure, des Aventurières (merci Laure au passage !) j’ai partagé avec mon entourage ce qui m’empêchait d’avancer.

Or la principale raison, et la plus spontanée qui m’est venue est : J’ai peur de réussir !

Ah, ben me voilà bien avancée !

Et puis, c’est quoi cette peur toute bizarre ? Toute naze ?

La réponse qu’on m’a faite n’était pas la plus encourageante non plus !

Tu crées ta boîte et tu as peur d’y arriver ? WTF ?

Oui c’est la réponse qu’on m’a servie sur un plateau…

Bon alors clairement, cela ne m’a pas aidé, enfin pas tout de suite !

Parce que la personne a développé… « je ne vois pas en quoi gagner de l’argent pourrait te bloquer…. M’enfin ? »

Et là, coup de massue, pour moi réussir n’est pas synonyme de gagner beaucoup d’argent, enfin pas directement.

La première chose que j’associe à la réussite, c’est la visibilité ! Le fait de ne plus être incognito, je veux dire, à mon échelle, dans mon secteur d’activité, pas comme Beyoncé, hein !

Pour moi, réussir est associé à la visibilité et la notoriété, et c’est précisément ce qui me bloquait.

En fait, pour moi, si je réussi, je suis visible donc :

  • Je suis attendue au tournant
  • Je suis jugée
  • Je suis analysée
  • Je suis critiquée

C’est presque pire pour moi que de me planter ! Parce que si je me plante = si mon entreprise ne marche pas, ne vend pas, je ne suis pas vue… logique, donc tout va bien, enfin pas vraiment, mais tu as compris le raisonnement !

Dingue !

Alors que la personne avec qui j’en ai parlé associe la réussite à la somme d’argent sur son compte en banque, point barre !

J’ai donc cherché à comprendre ce que pouvait signifier la réussite, pour trouver une autre définition qui me terroriserait moins que la mienne…

Et en fait, réussir peut vouloir dire un millier de chose, en vrac et sans classement :

  • Arriver à créer quelque chose
  • Etre connu, une célébrité
  • Gagner 100 millions d’euros
  • Gagner 100 000€
  • Avoir une belle voiture
  • Avoir une grande maison
  • Partir en voyage plusieurs fois par an
  • Etre libre / location free / sans contraintes
  • Être unique / la référence dans son domaine
  • Avoir 10 000 followers
  • Avoir 1 million de followers
  • Acheter sans compter, un sac à 300€
  • Ou un sac à 3500€
  • Passer à la TV
  • Publier un livre
  • Passer tout le temps qu’on souhaite avec ses enfants (car on a la liberté financière)
  • Avoir son nom cité dans un top 100 (fortunes, best seller, NYT, forbes …
  • Remplacer son salaire salarié par son activité indépendante
  • Multiplier par 10 ses anciens revenus salariés…
  • etc.

Bref la liste est longue et n’a absolument pas la même valeur, ni les mêmes critères selon les individus.

Quel indice de réussite alors ?

Chacun ses objectifs

Selon les personnes, la réussite ne se mesure pas avec les mêmes indicateurs :

  • Argent
  • Liberté
  • Objets matériels
  • Reconnaissance
  • Appartenance

Selon notre parcours, notre éducation, notre expérience … chacun associe des valeurs qui lui sont propres à la réussite

Se comparer avec quelqu’un qui n’a pas le même référentiel ne sert à rien, c’est comme comparer des choux et des carottes ! Cela n’a aucun sens !

Et surtout cela ne fait pas progresser…

 

Chacun son propre curseur

Cela va encore plus loin, car pour 2 personnes qui associent la réussite au même critère, l’argent par exemple, la première sera satisfaite avec 100 000 €, l’autre pas avant 100 000 000€ !

Chacun place son curseur au niveau qui lui convient !

Pour les biens matériels, une personne rêvera d’une maison écolo en bois, tout confort, avec un grand terrain à la campagne, l’autre rêvera d’une maison bling bling et high tech à Malibu.

 

Les motivations personnelles

Il y a les motivations de l’égo, celles de notre entourage, de notre enfance, éducation etc… et nos motivations profondes, ce qui nous fait avancer, nos passions.

La encore, à chaque personne son propre vécu et envies.

Et au cours d’une vie, nos motivations changent, grandissent, se déplacent… la réussite n’est pas une définition gravée dans le marbre.

 

Nos modèles

Enfin, nous nous identifions souvent à des modèles, des mentors, que nous rêverions d’imiter…

Mais mon mentor avait il les mêmes aspirations que les miennes ? Pas sûr !

 

A chacun son rêve !

 

Il ne sert à rien de se comparer.

Qui suis-je pour juger ou même juste évaluer les critères d’un autre ?

Ma réussite à 10 000€ aura peut-être plus de valeur à mes yeux que les 1ers millions de M. Zuckerberg !

Se fixer ses propres objectifs : ne pas adopter ceux du voisin ! Il est très tentant en regardant toutes les success stories sur Internet de se dire, moi aussi je veux avoir ce premier million, comme X ou Y, je ne suis pas plus bête ! Et après ? Est ce que ça te fait vraiment vibrer, envie, et pourquoi veux-tu ce million ? Derrière ce million se cache peut-être la maison que tu veux offrir à tes parents et c’est là que se cache ta vraie motivation !

Rêver c’est bien, mais avoir des objectifs réalisables, c’est mieux. J’aime bien rêver en grand et me projeter loin mais cela m’a souvent joué des tours car l’objectif peut sembler inatteignable parfois… Traduire mes rêves en objectifs m’a aidé à en atteindre un certain nombre déjà.

 

Et finalement, si la réussite n’était pas un but à atteindre mais le fait de passer à l’action vers ses rêves tout simplement ?

Est-ce que cela ne dédramatise pas la réussite, la peur de ne pas l’atteindre, puisque le simple fait de passer à l’action est une réussite en soi ?

 

Allez hop !

On passe tous à l’action

 

 

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.